BIO

Originaire de Mégantic, Marie Onile monte sur scène pour la première fois à l’âge de 8 ans. Elle s’inscrit pour performer dans le cadre de divers concours qui lui confirment rapidement sa passion pour le métier. Elle vit un moment cathartique lors de la tragédie, qui frappe tristement son coin de pays. Sa passion se révèle avec une force qui sédimente son futur.

 

Elle concentre ses énergies et multiplie les apparitions scéniques. Elle se retrouve d’ailleurs à chanter l’hymne national au Centre Bell avant une partie des Canadiens de Montréal, en soutient à ses concitoyens du Lac-Mégantic. En 2014, elle s’inscrit à La Voix II. Elle passe les auditions à l’aveugle et choisit l’équipe de Louis-Jean Cormier. Sa rencontre avec son coach et son consultant, Martin Léon, sème le désir de s’imposer comme auteure-compositrice et interprète. Elle perd son duel télédiffusé, mais bonifie la suite de son parcours.

 

Diplômée à l’École Nationale de la chanson de Granby en 2015, elle travaille pendant un an à l’écriture de ses chansons et récolte au passage les conseils de Vincent Vallières, Rober Léger, Marie-Claire Séguin et Ariane Vaillancourt. L’année suivante, elle participe au Festival International de la chanson de Granby, au concours «Étoile Montante de Ford» dans le cadre des Francofolies de Montréal et, dans les deux cas, accède aux demi-finales. C’est en 2017 qu’elle lance son premier album original «Morceaux de verre». Les premiers extraits radio «Le néant des congés» et «Amour éparpillé» reçoivent un bel accueil et se classent respectivement en 3e position du palmarès Franco Country de SiriusXM et en 3e position de la chaîne Top Détente-Stingray. À l’été 2017, elle est sélectionnée parmi les 8 auteurs compositeurs-interprètes pour participer aux Chemins d’écriture de Tadoussac. En parallèle, elle gère sa boutique de création de bijoux (Onile Bijoux) qu'elle vend aussi lors de ses spectacles.

 

Au moment d'écrire ces lignes, son deuxième album, "Iris pollués", paru en août 2019 attire des résultats positifs: les 2 premiers extraits sont ajoutés sur une quarantaine de stations; l'album est en écoute intégrale à ICI Musique et la critique écrit: "Marie Onile renoue avec des airs de piano légers et les mélodies bien ficelées, et pose à nouveau son regard tendre sur l'amour et le monde qui l'entoure. [...] Et dans ce genre musical où la concurrence est forte, la jeune musicienne réussit à se démarquer." (ICI Musique)

 

"Avec Iris pollués, Marie Onile renoue avec des airs de piano légers et les mélodies bien ficelées, et pose à nouveau son regard tendre sur l'amour et le monde qui l'entoure. [...] Et dans ce genre musical où la concurrence est forte, la jeune musicienne réussit à se démarquer."

"Le tour de ses jambes est un bel exemple de cette manière qu'à l'auteure d'observer le monde. [...] Une ode à l'acceptation de soi."

Vincent Appelby a prouvé son sens inouï de la mélodie et du rythme sur ses trop peu entendus et diffusés premiers albums (en éveil et maladie d'écran), et Iris pollués bénéficie de sa présence."

           Écoute intégrale : "Iris pollués:  Le regard doux, scintillant et pop de Marie Onile" : François Marchesseault, Ici Musique , 23 août 2019

"Cette jeune artiste, originaire de Lac-Mégantic, accompagnée de son piano et ses 4 musiciens, a rapidement su faire naître le silence dans la salle. Pour ensuite l’emplir de sa voix magique, limpide, juste, solide, capable de plusieurs nuances. Une voix qui sait voguer avec la musique et les émotions comme un bateau sur l’eau. Toujours dans l’authenticité. Une voix taillée avec finesse et qui ne laisse personne indifférent. [...]  Elle sait tisser les mots et la musique avec grâce. Elle sait nous faire voyager d’un univers à l’autre et nous faire vibrer à travers des textes vrais, profonds et empreints d’une fragilité palpable. On la croit, on la ressent et on a envie de l’entendre à nouveau. À la vitesse qu’elle sait polir le diamant qu’elle a dans la gorge, on va la revoir bientôt !

           "Marie Onile à la salle Claude-Léveillé : Faire ressortir la beauté" Josélise Surprenant, ARP.média, 4 fév. 2018

"Marie Onile et Marcus Quirion auraient aussi pu rafler la mise si on avait souhaité plutôt encourager le mûrissement de talents certains. Avec Marie Onile, la maîtrise vocale était manifeste et la jeune Méganticoise, qui s'est lancée dans la création de ses propres chansons en français après son passage à La Voix, a démontré qu'elle peut très bien se débrouiller avec l'écriture."

                                                         "Finales du Sherbrooklyn 107,7 FM"

Steve Bergeron La Tribune, 17 septembre 2017

"Au retour de l'entracte, Marie Onile s'est présentée vêtue d'une belle grande robe blanche. L'ancienne participante à La Voix et diplômée de l'École nationale de la chanson a laissé toute la place à l'émotion dans Allonger, suivie de la plus rythmée Nos p'tits coeurs en poudre et d'Amour éparpillé. Une prestation égale et solide de la part d'une jeune artiste qui a vraisemblablement trouvé sa voie." 

          "Demi-finales du Festival international de la chanson de Granby"

Marie-Ève Martel La Voix de L'Est, 17 août 2016

'' Marie Onile a offert probablement le plus bel hommage en chanson aux victimes de la tragédie de Lac-Mégantic sur J'les imagine encore. Une ode puissante et intense à la mémoire des disparus et un cri du cœur pour ceux qui se souviennent.''

"Quelques belles découvertes à l'ÉNC"

Ugo Giguère, GranbyExpress, 12 juin 2015

''J'ai vraiment adoré la douceur, la retenue : j'ai été capable de capter le propos, d'entendre les mots d'une manière qui t'appartient. C'est ça interpréter...''

- Louis-Jean Cormier, La Voix 2014

''... j'étais touché par Marie Onile, par son intériorité.''

- Martin Léon, La Voix 2014

'' T'as une voix magnifique, angélique. Si je pouvais boire de la voix, j'aurais arrêté de boire de l'alcool. Je me serais souvent saoûlé avec ta voix. ''

- Éric Lapointe, La Voix 2014

© 2020 par MARIE ONILE